Revue du net‎ > ‎Ecologie‎ > ‎

Recyclage des bouteilles PET

publié le 22 nov. 2010 à 23:45 par Didier RAMON   [ mis à jour : 23 nov. 2010 à 09:36 ]
Depuis quelques temps maintenant, nous avons pris l'habitude de faire très attention à nos déchets. Le résultat est là : nous ne mettons nos conteneurs de collecte qu'une fois par mois !
Plusieurs actions, nous permettent d'arriver à cet résultat : 
            • Compostage de toutes les matières organiques (y compris les cendres de nos foyers)
            • Transformation en combustible de tous les papiers et cartons
            • Réduction des suremballage
            • Recyclage direct des bouteilles en PET chez Mr PET !
Mr PET est une initiative d'un des hypermarchés de notre région : une machine à l'extérieur du magasin qui permet de broyer la bouteille sur place. La matière récupéré ainsi permet la fabrication du matériel de l'hypermarché (caddy, panier...). Cerise sur le gâteau, la bouteille recyclée est rachetée 1 cent. 
Le bilan carbone d'une telle opération est de plus intéressant : vous vous rendez au supermarché pur faire vos courses, vous ramenez vos bouteilles (bilan neutre), le camion de collecte transporte moins de déchets (baisse du carbone).

D'autres sociétés que Mr PET Recycling (société italienne) créent ce type de collecte, notamment PET Recycling société suisse qui a implanté plus de 30000 points de collecte.

Nous ne sommes qu'au début de cette prise de conscience et les moyens mis en place doivent être à la mesure des volumes à recycler.

Une autre utilisation des PET révélée dans un article de Science & Vie : la réalisation d'un revêtement pour les trottoirs. Les avantages, outre le fait que l'on recycle les bouteilles, sont que le revêtement reste poreux et évite ainsi le ruissellement ou stagnation des eaux de pluie, et que le revêtement utilise des matériaux naturel de base (terre et gravier).
Par ailleurs, la couleur semble plus sympa que le noir de l'enrobé traditionnel.

Dans un esprit proche de ce revêtement (en faisant abstraction du plastique du premier), il existe sur le marché des alternatives écologiques de revêtement dont certaines permettent d'éviter les surfaces étanches.
C'est le cas des produits JDM Aménagement avec le Baltazar (qui est constitué de produits naturels) et Hydro Way qui lui est perméable (est-il aussi naturel que le Baltazar ? Le site ne l'indique pas).
Un autre concept afin de rendre les sols praticables et perméables : la dalle alvéolée (plastique, certes, mais recyclé) ECORASTER qui permet la stabilisation des sols (cour, paddock pour les chevaux, voie carrossable, zone de parking...) sans imperméabiliser.



Les bouteilles de plastique pourraient devenir revêtement pour trottoir


Par Pierre Grumberg • 22 novembre 2010 à 21:34 • Categorie: A la Une!, Architecture, Pollution • Science & Vie

Plastisoil : tel est le nom d’un nouveau revêtement de sol obtenu en mélangeant et en chauffant de la terre, du gravier et de la poudre de polyéthylène téréphtalate (PET) issu de bouteilles en plastique. Le Plastisoil, inventé par Naji Khoury, chercheur à l’Université Temple de Philadelphie (Pennsylvanie), présente un triple intérêt. D’abord, il offre une nouvelle voie de recyclage au PET. Ensuite, les granulés agglomérés qu’il compose, un peu comme des grains de goudron, restent perméables : l’eau peut s’y infiltrer, évitant ainsi le ruissellement et tous les inconvénients liés (inondations soudaines en cas d’orage, pollution par lessivage, etc.). Enfin, la fabrication du Plastisoil réclamerait moins d’énergie et reviendrait moins cher que celle du bitume ou du ciment traditionnellement utilisés pour les chaussées et les trottoirs, assure le chercheur.

Images : Temple University in Philadelphia



Comments