On les suit

Un projet un peu fou qui se rapproche de notre philosophie... et nous le suivons ! L'aventure c'est aussi celle des autres.

Nous privilégions les déplacements "doux", à pied (avec ou non des animaux de bâts, ânes, mulets, lamas...), à vélo droit ou couché, aux déplacements motorisés. Pour l'avoir testé, ce mode empêche les rencontres avec l'Autre, alors que le sac à dos, les godillots, l'âne ou le vélo sont Les vecteurs de communication. Il est vrai que pour la communication de partenaires, la carrosserie est le panneau d'affichage idéal ! Mais cette communication, lors des déplacements, n'apporte rien au voyage !




  • Les Cyclo 'Butineurs Projet Itinérance vous propose de suivre les aventures d'un jeune couple,  Pauline et Régis. Ils viennent tout juste de prendre le départ ce 18 février pour un tour de ...
    Publié à 21 févr. 2011 à 10:23 par Pascale RAMON
  • Jerusalem à Vélo 2010-2011 Un petit tour à vélo, ça vous dit ?C'est ce que fait ce Lillois qui veut rallier Tournai en Belgique à Jérusalem en passant par Saint-Jacques de Compostelle ...
    Publié à 9 déc. 2010 à 12:34 par Didier RAMON
  • Les Colporteurs Un couple, Marine et Olivier, 2 vélos, et une envie de faire découvrir ce qu'ils ne connaissent pas.Extrait de la fiche projet : L’INTRIGUE : VOYAGER, APPRENDRE ET COLPORTER ...
    Publié à 25 nov. 2010 à 10:48 par Didier RAMON
  • TransAfrique La TransAfrique de Vélo Nomades, c'est le voyage de trois amis (quinqua et sexagénaire) à travers l'Afrique à vélos.20 Pays traversés : FRANCE - MAROC - MAURITANIE - SENEGAL - GAMBIE - MALI ...
    Publié à 1 nov. 2010 à 02:55 par Didier RAMON
  • D'un finistère à l'autre "Je m’appelle Xavier Jullien, je suis né le 19 mars 1977. J’enseigne l’histoire-géographie dans un collège de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) depuis 2003. (...) En 2003 et ...
    Publié à 11 oct. 2010 à 07:56 par Didier RAMON
Affichage des messages 1 - 5 de 11 Afficher plus »

Les Cyclo 'Butineurs

publié le 21 févr. 2011 à 02:03 par Pascale RAMON   [ mis à jour : 21 févr. 2011 à 10:23 ]



Projet Itinérance vous propose de suivre les aventures d'un jeune couple,  Pauline et Régis. Ils viennent tout juste de prendre le départ ce 18 février pour un tour de la Méditerranée dans le sens des aiguilles d'une montre : Allemagne, Autriche, Hongrie, Serbie.... le tout à raison d'une moyenne de 50km/jour. 
Début du périple ? Romans-sur-Isère (26)
Le temps qu'ils se sont octroyés ? Un an.
Leur mode de transport ? Mais le Vélo Couché voyons !

Pauline et Régis ont eu la bonne idée d'inviter des jeunes des classes de CM1 et de CE2 à suivre leur pérégrinations, histoire de donner un avant goût de l'aventure aux générations futures. Ils ont eu l'agréable surprise de rencontrer un groupe d'adolescents de 10/11 ans qui se sont lancés le défi de la traversée de la Drôme en vélo.

Suivez leur projet depuis le début de l'aventure qui commence évidemment avec le "pourquoi du comment" sur leur site internet : http://cyclobutineurs.free.fr . Et qui sait ? Peut-être que, vous aussi, vous serez séduits par leur enthousiasme et que prochainement vous prendrez le temps d’enfourcher vos vélos pour quelques temps... histoire de justement le prendre ! 

Un site bien agréable, vivifiant dans le style d'écriture et plein d’enthousiasme. Avouons que ça fait du bien ! 

Reste à espérer que Pauline et Régis vivent de merveilleuses rencontres tout au long de leur voyage. cependant, n'oublions pas l'actualité de ces derniers temps et les soulèvements en chaîne dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient. En espérant que ce ne soit pas préjudiciable à leur voyage.

A suivre avec tout l'intérêt que leur projet mérite...

Projet Itinérance va les suivre et leur souhaite bon vent !

Jerusalem à Vélo 2010-2011

publié le 27 nov. 2010 à 01:40 par Didier RAMON   [ mis à jour : 9 déc. 2010 à 12:34 ]


Un petit tour à vélo, ça vous dit ?

C'est ce que fait ce Lillois qui veut rallier Tournai en Belgique à Jérusalem en passant par Saint-Jacques de Compostelle et Rome sur son vélo de trekking B'Twin Riverside 7.
Le parcours change au fur et à mesure de l'avancée dans une forme d'improvisation organisée.

Un départ le 30 octobre 2010, pour une centaine de kilomètres par jour.

La traversée de la France en une quinzaine de jours.

Des rencontres, des photos, à suivre...

Les Colporteurs

publié le 25 nov. 2010 à 10:37 par Didier RAMON

Un couple, Marine et Olivier, 2 vélos, et une envie de faire découvrir ce qu'ils ne connaissent pas.
Extrait de la fiche projet :

L’INTRIGUE : VOYAGER, APPRENDRE ET COLPORTER
La pédagogie de l’ailleurs
Un couple de Colporteurs s’élance à vélo à travers le monde dans le sens des aiguilles d’une montre. Jetés vierges dans la multitude, leur mission est de faire connaître ce qu’eux-mêmes ne connaissaient pas. Soutenus par une armée de Receleurs et quelques Vénérables avisés, ils tentent alors d’établir des contacts avec des écoles dans différents pays et de raconter aux enfants restés en France... Y parviendront-ils et surtout par quels moyens ?

Beaucoup d'humour dans ce dossier projet, beaucoup de photos sur le site, beaucoup d'interactivité.

A suivre...

TransAfrique

publié le 1 nov. 2010 à 02:04 par Didier RAMON   [ mis à jour : 1 nov. 2010 à 02:55 ]

La TransAfrique de Vélo Nomades, c'est le voyage de trois amis (quinqua et sexagénaire) à travers l'Afrique à vélos.
20 Pays traversés : FRANCE - MAROC - MAURITANIE - SENEGAL - GAMBIE - MALI - BURKINA FASO - BENIN - TOGO - GHANA - Liaison par avion jusqu'à - ETHIOPIE - KENYA - OUGANDA - RWANDA - TANZANIE - MALAWI - ZAMBIE - BOTSWANA - NAMIBIE - AFRIQUE DU SUD.
Un périple sur l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique de l'Est afin de rallier Le Cap.
Le départ a eu lieu le 29 septembre 2010, pour une arrivée potentielle en Afrique du Sud en août 2011.
Le plus simple pour les suivre : s'abonner à la newsletter.

Ce périple n'est pas sans rappeler le voyage de Virgile CHARLOT que nous suivons également.

Extraits du site


« Fais de ta vie un rêve et de ce rêve une réalité » – Antoine de SAINT-EXUPERY

Relier la France à la Pointe de l’Afrique en utilisant comme moyen de locomotion le plus simple et le plus écologique : le vélo.

Le cyclotourisme, activité de loisir et de pleine nature, inclut tourisme, sport, santé et culture. Une diversité de pratique en toute liberté, pour découvrir une région, la nature, dans l'entraide de la convivialité, permettant à chacun de voyager, de se balader à vélo, à son propre rythme quel que soit son âge et sa condition physique.

UN PERIPLE A VELO ASSOCIE A UN ACTE DE SOLIDARITE


« Vivre, c’est s’engager » – Albert CAMUS

Nous souhaitons prolonger ce moment d’exception et coupler cette aventure avec une action humanitaire en nous impliquant dans une action source de générosité et de solidarité.

En donnant du rêve et en suscitant des émotions. Car la vie est un don, pas une promesse. L’important est ce qu’on en fait et ce qu’on laisse derrière soi.

Engagés dans l’action humanitaire tant en France qu’à l’étranger, nous roulerons pour une action concrète et maîtrisée, le programme d’accès à l’eau et d’assainissement du Lac NOKOUE au BENIN, projet géré par l’association EMMAÜS International, profitant de cette expédition pour ouvrir certaines fenêtres médiatiques.

Les protagonistes


Marc WUYTS


Né en 1950 à Antwerpen dans la partie flamande de la Belgique j'ai obtenu mon diplôme de vétérinaire à mes 24 ans. En 1980 je suis venu m'installer à Le Montet dans l'Allier dans un cabinet vétérinaire à vocation rurale où la vache charolaise est sacrée. 
Avec Suzanne, mon épouse, nous y avons élevé nos quatre enfants et pour le moment nous avons déjà cinq petits-enfants.

J'adore la course à pied, le vélo et le jazz.

J'ai toujours aimé "le voyage" d'une façon générale.
Après une période de voyage à moto, tour de la Méditerranée, Tronget-Aqaba, Accra-Tronget overland et plusieurs séjours en Afrique de l'Ouest, j'ai commencé à apprécier le voyage à vélo après avoir participé au Paris-Pékin avec la FFCT en 2008.
Traverser le continent africain à vélo est un défi qui me tient énormément à cœur.

Jean-Marie ZIMMERMANN


58 ans, voyageur passionné d’origine alsacienne, je vis à Cernay, petite ville à l’ouest de Mulhouse, après une activité de management et marketing à l’international (longs séjours en Chine, Madagascar, ma deuxième patrie, Côte d’Ivoire, U.S.A.), étant toujours très impliqué dans la solidarité (missions : Pakistan, Tchad, Niger et Mali).

Passionné d’histoire et de géographie, plutôt doué en musique (accordéon, plusieurs concours en Europe, un orchestre de copains pour payer mes études), pas terrible en chant, meilleur en jeux de société (pour rigoler ensemble), nul en beaucoup de choses… ce qui me permet de voyager dans ma tête (belle collection philatélie), de rêver et de m’émouvoir (lecture, cinéma, théâtre et opéra, visite de musées, pouvant y passer la journée entière).

Une pratique de sports, surtout par le passé (cyclisme de compétition, course à pied, surtout cross country et courses sur route, ski de fond, natation, handball, rugby… régulièrement agrémentée de belles gamelles, fractures et autres beaux bobos.

Ami de la table et des plaisirs de la vie, un peu aventurier, je pars volontiers pour de longues itinérances, à vélo (Europe, Madagascar, Paris-Pékin), à pied (chemins de Compostelle : les 4 principales voies françaises, la Via de la Plata) ou en voiture (plusieurs traversées du Sahara), l’anglais, l’allemand et l’espagnol me facilitant le contact avec les gens.

Aimant les rencontres imprévues, surtout dans des environnements multiculturels différents (souvent Japon, Corée du Sud et Mongolie), parfois difficiles, vivant l’instant simplement, dans le respect des cultures, dans le cadre de paysages contrastés, aux multiples saveurs et couleurs de la vie, dans la chaleur et la simplicité de l’accueil… moments de partage qu’on ne peut ni concevoir ni formuler, pour toujours construire des ponts entre les hommes.

Le vélo… à l’âge de 7 ans, « mon plus beau cadeau d’anniversaire », un petit vélo rouge. Quelques jours après, ma première aventure : 28 km pour surprendre mes grands-parents… Depuis ce petit vélo rouge est toujours dans ma tête, dans mon cœur.


Jean Jacques SKUBISZEWSKI


Je suis Alsacien et même si mon nom est d’origine polonaise, Papa et Maman sont nés en Pologne, je suis né en 1948 à Mulhouse.
Aujourd’hui séparé, j’ai un fils, Thomas, né en 1976 installé dans le Bas/Rhin,
Je me suis récemment  installé à Saint-Louis dans le secteur des trois frontières proche de la ville de Bâle.
J’ai passé mon enfance dans le bassin potassique (papa était Mineur) et bien profité des colonies de vacances un peu partout en France.

Ces séjours ont développé chez moi le besoin de voyages, des facilités de contact, de partage et envies de découvertes qui ont toujours enrichi mes quelques semaines de vacances.
Le pays des Vosges au Rhin, le bassin potassique, la ville d’histoire d’Ensisheim, sont mes terroirs.
Après une formation mécanique et informatique qui m’a amené à travailler dans l’industrie automobile j’ai terminé ma carrière en Suisse sur la place de Bâle dans le domaine du transport.

Je suis un passionné et mes passions, nombreuses, m’ont toujours fait avancer comme le sport et la dépense physique, le vélo mais aussi plus technique et technologique, la photo, l’informatique et tout ceci en musique.
J’apprécie les diversités gastronomiques et suis donc plus gourmet que gourmant.
Pas malhabile de mes mains j’adore m’occuper du jardin, de la déco et suis très attiré par le Design.
Même si je laisse derrière moi mes racines et ceux que j’aime, leur soutien m’est indispensable, je suis impatient de vivre ce nouveau défi, cette nouvelle aventure avec mes AMIS du Paris-Pékin à vélo organisé en 2008 par la FFCT.

D'un finistère à l'autre

publié le 9 août 2010 à 07:07 par Didier RAMON   [ mis à jour : 11 oct. 2010 à 07:56 ]

"Je m’appelle Xavier Jullien, je suis né le 19 mars 1977. J’enseigne l’histoire-géographie dans un collège de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) depuis 2003. (...) En 2003 et 2004, j’ai dû me confronter au cancer. Soigné à l’Hôpital Saint-Louis, j’ai le bonheur d’être aujourd'hui guéri. Il m’a fallu quatre ans pour reconnaître et comprendre la portée de cette expérience, et pour décider qu’il ne tenait qu’à moi d’en faire le socle sur lequel bâtir un projet au nom de ceux qui affrontent cette épreuve.". 
Extrait du site de Xavier JULIEN

Une traversée de l'Eurasie en vélo couché AZUB avec pour partenaire La Ligue contre le Cancer. 

Heureux qui comme Marius

publié le 9 août 2010 à 03:14 par Didier RAMON   [ mis à jour : 15 août 2010 à 03:11 ]

"Depuis six ans, se promène sur les sentiers de la Drôme Provençale un jeune bourricot répondant au doux nom de Marius... Au bout de la longe ... votre hôte. Il y a quelques temps, à la croisée d'un chemin, nous avons fait la rencontre de Bandit et Joëlle. Depuis nous ne nous quittons plus et partageons chacune de nos balades... L'été prochain, c'est dans le Vercors que Marius et Bandit renouvelleront leur action en faveur de Gabriel, ce petit garçon polyhandicapé de Condorcet dans la Drôme pour lequel ils avaient déjà marché l'an dernier. En août 2010, c'est un périple de 4 semaines qui les attend pour un total de plus de 600 kilomètres. L'objectif est pour eux toujours le même : récolter des dons pour Gabriel."

Extrait du site.

Une noble cause, et le meilleur vecteur pour véhiculer les messages : l'âne.


Jacques CLOUTEAU et l'âne Ferdinand

publié le 9 août 2010 à 01:08 par Didier RAMON   [ mis à jour : 9 août 2010 à 01:31 ]


"Amoureux de la randonnée au long cours, et fana des ânes, il a joint ces deux passions en parcourant les vieux chemins d'Europe accompagné de Ferdinand, son sac à dos à quatre pattes.

Ce fut au printemps 1993 le grand chemin de Saint Jacques de Compostelle, depuis le Puy-en-Velay, au coeur de l'Auvergne, jusqu'à Santiago, à l'extrémité de la Galice. 1.700 kilomètres de pluie, de soleil, de poussière, de paysages merveilleux, de rencontres. Dix semaines de rêve au cours desquelles Ferdinand, petit âne courageux, surmontera toutes les épreuves et déjouera tous les pièges que met notre civilisation sur le chemin des bourricots..."
Extrait du site

Jacques CLOUTEAU a depuis parcouru de nombreux kilomètres en Europe toujours accompagné par Ferdinand et a relaté ses aventures dans des livres.
Après Compostelle en 1993, Noirmoutier - Tournus en 1994 sur les traces du moine Philibert, le nord de la Grèce en 1995, le Péloponèse en 1996, le Mont Saint-Michel - Venise en 1997, le Portugal du sud au nord en 2000... Les livres sur ses voyages dans les pays de l'Est (2004-2006) tardent à paraître... il est vrai que Jacques écrit au pas de l'âne !

Commander ses livres, Jacques sait manier la langue française avec beaucoup d'humour. Ou bien rencontrer-le lors d'une fête de l'âne (nous avons eu cette chance), l'occasion de discuter et d'acheter ses livres.

Son site est une mine d'or pour les futurs âniers. Jacques a même développé une gamme de matériel adaptée à la randonnée au long cours. N'hésitez pas, aller faire un tour au pays de l'âne.

Les Bourlingueurs en Amérique

publié le 8 août 2010 à 23:52 par Didier RAMON   [ mis à jour : 11 sept. 2010 à 11:47 ]


Même si nous avons abandonné les déplacements en véhicule, nous prenons plaisir à lire la newsletter des Bourlingueurs, Gwendoline et Marc, qui traversent le continent américain du Sud au Nord avec leur 4X4.
Partis le 18 juin 2008... ils ne savent pas pendant combien de temps ils voyageront. Après deux ans de voyage en Amérique latine, ils entrent aux USA.
Des rencontres, des photos, des vidéos, des récits.
L'information sur leur site est vraiment de qualité et toujours teintée d'humour.

Extrait de leur site :

"C'est une traversée de l'extrême sud à l'extrême nord, mais c'est aussi un voyage terrestre sous toutes les latitudes, des glaciers patagons du Chili et d'Argentine aux glaciers alaskan du Grand Nord américain. "Prendre la Route", c'est une démarche volontaire, une façon de se mesurer l'immensité du continent américain, entre splendeur et monotonie.
Nous rencontrerons non seulement tous les climats, du climat polaire au climat équatorial, mais aussi toutes les altitudes : de 5.000 mètres dans les Andes en Bolivie à moins 85 mètres au dessous du niveau de la mer dans la Vallée de la Mort aux USA.
Afin de rejoindre les deux hémisphères, nous nous donnerons tout le temps qu'il faut, et si nous n'avons aucune date de retour ni itinéraire établi, c'est parce que nous vivrons dans l’acceptation de ce qui vient, afin d'être présents à ce qui est… Sur la route du Temps !"

Paris - Le Cap 2010

publié le 8 août 2010 à 23:36 par Didier RAMON   [ mis à jour : 9 août 2010 à 00:25 ]


22000 km pour un aventure humaine extraordinaire.
22000 km à la force des mollets pour emmener le vélo et la remorque.
Une écriture très agréable et un livre prévu à l'issue du voyage.


"PETITE SYNTHÈSE A L’USAGE DES PRESSÉS
Je veux traverser l’Afrique, l’immense continent ignoré, en solitaire, de haut en bas, depuis le village du Jura où j’ai grandi, Briod, jusqu’au cap de Bonne Espérance, à 22 000 kilomètres au sud…là où la terre meurt dans l’océan, pour filmer, photographier et écrire.
Ce voyage me conduira lentement, au gré des pistes de latérite et des routes chaotiques, vers des cités cachées, exquises ou atroces, havres de rencontres impromptues, extraordinaires et irréversiblement marquantes.
Des plaines de silence déchirées par le tumulte du vent aux vastes espaces caillouteux visiblement hostiles et entrecoupés de longues dunes que se partagent méharistes, bédouins, touaregs et peuplades moins connues, l’Afrique regorge de déserts et autres regs, de forêts verdoyantes extraordinairement riches, de savanes desséchées contrastantes, de montagnes vertigineuses et de longues rivières d’où la vie puise son eau."

(extrait du site de Virgile CHARLOT)


Tour du monde en bent

publié le 6 août 2010 à 22:47 par Didier RAMON   [ mis à jour : 9 août 2010 à 00:28 ]

Entre 2002 et 2004, Matthieu MONCEAUX a fait un tour du monde à vélo. Particularité de son voyage : le vélo était un vélo couché. La lecture de ses aventures nous a incité à essayer ce mode de déplacement. Génial !

Son site Tour du monde en bent (le bent est le nom anglais du vélo couché), regroupe le récit de son voyage et rappelle la philosophie de Matthieu, féru d'écologie voire apôtre de la décroissance.

En décembre 2009, il s'est rendu au sommet de Copenhague en vélo (couché bien sûr)... en partant de Toulouse !

Régulièrement via une newsletter, il nous tient au courant des dernières informations qu'il a pu glaner et de la suite de son projet.

Eole, le vélo qui parle !

Nous avons eu la chance d'inviter Matthieu alors qu'il passait ses vacances dans sa famille à quelques kilomètres de chez nous. L'occasion de "livrer" à domicile son livre écrit à l'issue de son voyage.

1-10 of 11